Google annonce le Home Hub, quelles conséquences sur le SEO ?

Google Home Hub

Peu de temps après Facebook et son enceinte Portal, Google a annoncé, mardi 9 octobre 2018, la sortie prochaine de son Home Hub, un assistant vocal et une enceinte connectée avec un écran tactile. Une annonce qui vient relancer les spéculations quant à l’avenir de la recherche sur Internet, sans doute vocale, mais qui aura toujours besoin du support d’un écran.

Pourquoi la recherche vocale a-t-elle besoin d’un écran ?

Depuis quelques années, Google mise massivement sur la recherche vocale. L’entreprise a commencé par développer cette option dans son moteur de recherche, puis dans une application et, enfin, dans un assistant vocal à installer chez soi. L’entreprise ne s’en cache plus : pour elle, l’avenir de la recherche sur Internet est vocal. D’ailleurs, même le moteur de recherche a subi beaucoup de modifications dans ce sens.

Cependant, beaucoup d’experts du SEO, du référencement et de la recherche Internet continuaient de rappeler les limites d’une recherche vocale telle que la proposait l’enceinte connectée de Google ou d’Amazon. Effectivement, avec de tels procédés, les résultats de recherches ne pouvaient pas être parcourus et l’utilisateur ne pouvait qu’avoir un semblant de conversation avec un robot. Il fallait donc absolument un écran pour que l’expérience ne soit plus limitée et frustrante.

L’impact sur le SEO

Google l’a annoncé depuis quelques années, mais la progression de la recherche vocale va avoir de nombreux impacts sur le SEO et la rédaction de contenus. En effet, pendant de longues années, le moteur de recherche n’a fonctionné que sur les mots-clés. Il s’est perfectionné au fil des années pour empêcher certains petits malins de détourner son fonctionnement et arriver en première page des résultats, mais les mots-clés sont longtemps restés la source de son référencement.

Cependant, depuis quelques années, Google a énormément perfectionné ses services, au moins autant qu’il les a diversifiés. Ainsi, aux mots-clés se sont ajoutés la position géographique, l’historique de recherche, les backlinks et beaucoup d’autres aspects du SEO. Enfin, la recherche vocale est venue parfaire l’édifice en ouvrant la voie à une recherche non plus basée sur des mots-clés, mais sur des phrases et des recherches dites « longue traîne ».

Désormais, le moteur de recherche de Google est suffisamment perfectionné pour comprendre une question qui lui est posée. Avec la quantité immense de données qu’il a à disposition, il parvient à isoler les sujets qui touchent à cette question et propose alors une réponse à l’internaute sous forme de résultat de recherche. Jusque-là, comme nous le disions, c’était la présentation de ce résultat qui posait problème avec les enceintes connectées. Le Google Home Hub va régler le problème.

Comment adapter son contenu ?

Avec toutes ces nouveautés, il est désormais impossible, pour créer un contenu correctement référencé qui viendra soutenir une démarche d’inbound marketing, de se contenter d’aligner vaguement les mots-clés. Un bon référencement dépend désormais, plus que jamais, de la qualité intrinsèque du contenu que vous publiez.

Pour que votre contenu soit estimé par Google, il doit donc désormais être capable d’apporter des réponses aux questions que pourraient se poser les internautes. Il faut donc commencer à penser son contenu comme une réponse à une éventuelle question. Remarquez que ces nouvelles dispositions se marient très bien avec les objectifs d’une campagne d’inbound marketing qui vise à apporter des réponses à un internaute pour qu’il devienne plus facilement un client.

Be the first to comment on "Google annonce le Home Hub, quelles conséquences sur le SEO ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*