Quelques points essentiels pour bien réussir un sondage en ligne

Les sondages en ligne sont très utilisés pour la communication de nos jours.

Outils de communication très prisé, le sondage en ligne permet de rester au plus proche des attentes de son public cible. Très facile à mettre en place, il peut toutefois s’avérer totalement inutile si vous ne réfléchissez pas correctement aux objectifs de votre campagne et aux questions que vous allez poser. Voici quelques conseils de base pour la bonne réussite de votre sondage.

Dans quel cadre réaliser votre sondage ?

Parce qu’un sondage en ligne ne s’improvise pas, il est essentiel de bien réfléchir aux objectifs de votre campagne. Un sondage ne consiste pas à poser quelques questions par curiosité, mais bien de définir une stratégie de communication. Souhaitez-vous connaître les attentes de vos clients quant à un nouveau produit en développement, leur satisfaction regardant un produit qui vient de sortir ou dont les ventes sont en baisse ? Désirez-vous mesurer la notoriété de votre entreprise ou définir vos défauts majeurs ?

Votre sondage n’est pas le coeur de votre campagne. Le coeur de votre campagne est votre réflexion, votre stratégie, et le sondage n’est qu’un outil qui vous servira à développer cette stratégie. D’ailleurs, la phase la plus longue d’un sondage n’est ni le traitement ou l’analyse des résultats, ni le déploiement de la campagne. C’est bien la réflexion derrière cette campagne qui prendra le plus de temps. Si vos objectifs sont déjà clairs et précis, vous pouvez alors vous lancer dans la réalisation du sondage en question. Si vous ne savez pas où faire un sondage en ligne, cliquez-ici.

La réalisation du questionnaire

Tout au long de la réalisation de votre questionnaire, vous devrez garder en tête votre objectif principal. En effet, vu l’énergie dépensée à mettre en place ce sondage, une fois lancé dans la rédaction, vous vous direz sûrement : « Oh, tant qu’on y est, pourquoi ne pas demander ça aussi, ça peut toujours être utile ! ». Sauf que si vous réagissez comme ça, votre questionnaire perdra en cohérence et risque de devenir indigeste.

Gardez des phrases courtes et simple, pensez à définir les termes techniques s’il y en a et surtout, favorisez les réponses à choix multiples. Ces dernières apparaissent aux participants comme un jeu et vous assureront un meilleur taux de participation. De plus, elles faciliteront grandement le traitement des réponses.

Bon à savoir

Sachez que le taux de réponse aux sondage reste encore et toujours très bas, de l’ordre de 5 à 30%. Afin que les résultat de votre sondage soient fiables, il est intéressant de récolter au moins 300 réponses au questionnaire. Ainsi, pour recenser 300 réponses avec un taux de réponse de 10%, il vous faudra donc envoyer 30 000 emails !

Gardez également en tête que les participants aux sondages sont rares et qu’il serait dommage de les essouffler. Eviter de réaliser plus d’un sondage par trimestre, sous peine de les perdre définitivement, mais aussi pour ne pas dépenser plus que nécessaire dans ce campagnes. En effet, selon une étude de l’HEC Montréal, l’industrie de la recherche et sondages dans le monde dépenserait plus de 18 milliards de dollars annuellement.

Finalement, lors de la réalisation de votre questionnaire, n’oubliez pas la question filtre, du style « Etes-vous utilisateur du produit XXX ». Cette question est primordiale au bon déroulement du sondage et son oubli risquerait fort d’en impacter très négativement l’efficacité. Maintenant, c’est à vous de jouer !

Soyez le premier à donner votre avis sur "Quelques points essentiels pour bien réussir un sondage en ligne"

Poster un commentaire

Votre adresse email restera secrète


*